Le Faune

Collectif D'art / Association Le Faune / 14 rue Victor Hugo / Bagnères-de-Bigorre

D’OÙ VIENT LE FAUNE ?


Sous l'appellation du Faune se confondent un lieu, une association et un collectif pluridisciplinaire. Le Faune abrite actuellement 7 artistes et auteurs en une ancienne demeure située au cœur de Bagnères-de-Bigorre dans le département des Hautes-Pyrénées (65).


Photographes, plasticiens, danseurs, musiciens... La coopération artistique qui réside actuellement dans ces murs est plurielle et singulière à la fois : parfois sous influence des cultures "underground", bien souvent dans le "Do it Yourself"... mais toujours conscient de la valeur de son territoire, le Faune gambade, gaiement, sur des airs de "Collaboratif" et "d'Autonome".


Projets communs ou individuels, partage des ressources, mutualisation des outils, entraide... Le Faune a pour volonté d'assurer à ses membres, quoi qu'il en soit, un espace d'exposition, d'expression et de création... un espace précieux, qui a pour vocation de créer un moment d’échange et de découverte avec ses visiteurs autour de l’art.


C'est au prix d'une constante mutation systémique que le collectif s'est forgé :

D'abord "simple" lieu d'exposition le temps du parcours d'art PHAART (Avril 2017, 2018), le lieu s'imprègne rapidement d'idées plus pérennes. Sous une impulsion déjà collective, la demeure accueille alors des dizaines d'artistes locaux, et (inter)nationaux pendant près d'un an... Le LADD, "Laboratoire D'art à Durée

Déterminé" propose expositions et expressions d'une culture plus ou moins souterraine au grand public .


Le LADD ferme ses portes en janvier 2018 dans l'optique d'une autre formule garante d'un "refuge" pour les artistes locaux en situations parfois fragiles :

Le Faune, collectif hybride, se logerait désormais dans cette antre...

QU’EST DEVENU LE FAUNE EN 2020 ?


En juillet 2020, après un confinement suivi d'un grand ménage de printemps, se créent l'association et son café. Le lieu s'ouvre et se diversifie, programmant un agenda autour de la culture au sens large : des expositions et une diffusion artistique tout autant que la mise en avant d'une culture locale en accueillant les initiatives des habitants.


Pour citer quelques événements passés :

les soirées « Slam Ta Tourte » animées par Adrien Vertallier, le « Petit-déjeuner Lecture » lors du Salon du Livre Pyrénéen, des soirées Tango (en collaboration avec l'association Montañas de Tango), une convention vinyle annuelle (en partenariat avec Le Cartel Bigourdan), une réunion autour du SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale), et bien d'autres


Le café associatif, proposant principalement des boissons fabriquées localement, permet de subvenir aux besoins vitaux du lieu et de son collectif, et par la suite d'améliorer les locaux nécessitant quelques travaux.

L'objectif étant d’assurer un modèle économique stable capable de conserver l’identité d’un projet commun, et ceci grâce au soutien bénévole du collectif et la participation financière des adhérents ou des gens de passage.

-

Et oui, c’était bien, c’était beau, mais...

Aujourd'hui, subissant la crise sanitaire comme beaucoup, nous devons nous adapter et continuer de créer dans de nouvelles conditions.

Nous élargissons les portes du Faune en proposant ce financement participatif à ceux qui souhaitent voir perdurer l'effervescence culturelle en Bigorre !

-

Pour combler au manque événementiel, le Faune s’est mis en tête de créer un média numérique qui parle de cette culture bariolée : ainsi naît « TV-Faune ».

Un contenu créé par les artistes du collectif fait pour promouvoir et diffuser les formes d’art dont nous sommes témoins depuis notre antre.

Au programme, rencontre avec des artistes, visites d’ateliers, créations inédites, échanges autour de la culture avec des habitants, des élus, des hommes et des femmes du monde culturel, et tout autre contenu que nous n’aurions pas encore imaginé.

Une occasion de donner à voir le « faire » des artistes au travers de formats courts, longs, voire très longs... bref, donner à voir un bouillonnement qui continue d’exister !

« TV-Faune » sera accompagnée d’un Fanzine trimestriel : le « Faunzine ». Essentiellement en version numérique, il a la même vocation que le média

numérique : rencontres, découvertes, interviews, événements passés et à venir,

« retours sur... », mais en donnant la part belle à des créations plus adaptées au format « papier » : illustrations, photographies, poésie, récits, etc. Le « Faunzine » existera également en version physique, bien réelle, bien palpable, disponible au Faune.

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image

Membres actifs / CA


Coralie Barbier (Plasticienne)

Virginie Cavalier (Plasticienne)

Jeanne Lepreux (Photographe)

Vincent Meyer (Plasticien)

Justine Nicolas (Plasticienne)

Cedrick Nöt (Photographe)

Adrien Vertallier (Architecte / Président de l'association Le Faune)